La quête d’eau en banlieue de Conakry

image

Pompe derrière une cour à Conakry ©Ousmane Diallo

La Guinée a beau d’être le château d’eau de l’Afrique de l’ouest, le pays peine encore à ravitailler le ménages en eau courante. La question d’eau préoccupe aussi bien à l’intérieur du pays comme dans la capitale Conakry. La couronne de château d’eau attribuée à la Guinée n’est que de la farce. L’endurance quotidienne des citoyens est à l’extrême.

Depuis plusieurs années, les mois d’avril et de mai sont connus comme les plus chauds de l’année à Conakry. Sans doute c’est aussi le temps le plus difficile pour la population. La quête d’eau n’est point aisée. Durant cette période, de nombreux puits tarissent. Les rares puits qui résistent ne ramènent que de la boue s’il en reste quelques choses. Ni décantation, ni filtration ne règle le problème.
lire la suite …